Vin
19 05 2020

A Cabernet Franc Story

À travers une série de photos d’un unique pied de Cabernet Franc, Angélus vous fait suivre l’évolution du cycle végétatif de la vigne. Intitulée « A Cabernet Franc Story », elle sera diffusée mois après mois, jusqu’à la fin de l’année.

Cette première photo a été prise le 24 février, après les travaux de taille et de carassonnage d’un pied choisi de Cabernet Franc issu de la parcelle « Les Verdots ». Elle résume bien le début de saison assez pluvieux que nous avons eu à Saint-Émilion ainsi que l’état général du vignoble, vert en surface et dont les sols ont pu convenablement se recharger en eau.

 

Retrouvez nos prochaines publications sur cette même page, sur nos réseaux sociaux via le hashtag #acabernetfrancstory ainsi que dans le mensuel « Simple Wine News ».

 

Deepix Studio Bordeaux Simple Wine News

Cette deuxième photo a été prise le 26 mars alors que la vigne était en plein débourrement. En effet, le mois de mars ayant été un plus doux qu’à l’accoutumée, les premiers bourgeons sont sortis avec presque 10 jours d’avance.

 

Les travaux des vignes ont bien avancé grâce à la mobilisation de toute l’équipe d’Angélus. Les vignes ont été attachées, les ceps déchaussés et les premiers traitements à base de sulfate de cuivre auront lieu dans les jours à venir.

 

Enfin, des capsules de phéromones ont été installées sur l’ensemble du vignoble afin de lutter contre le papillon eudémis responsable du ver de la grappe. On parle ici de lutte par confusion sexuelle : les phéromones diffusées viennent perturber l’activité sexuelle des papillons réduisant ainsi drastiquement la ponte d’œufs. Cette technique issue du cahier des charges de l’agriculture biologique permet de ne pas utiliser d’insecticides traditionnels.

Deepix Studio Bordeaux Simple Wine News

Cette troisième photo a été prise le 14 avril, en plein travaux de décavaillonnage.

Le mois d’avril a été marquée par de nombreuses journées pluvieuses obligeant nos équipes à effectuer une partie de la protection du vignoble à pied, ne pouvant pas utiliser tracteurs et autres machines sur sols humides. Ces pluies ont néanmoins été bénéfiques car elles sont venues recharger les réserves en eau des sols.

En parallèle, les travaux d’épamprage ont été faits, manuellement comme à notre habitude. La vigne pousse bien, de façon très régulière et le développement des futures grappes laisse présager une belle récolte. Ces dernières commenceront leur floraison dans quelques semaines.

Aujourd’hui, l’enchaînement de journées tantôt chaudes tantôt pluvieuses est propice au développement des maladies de la vigne et requiert donc notre plus grande vigilance.

Deepix Studio Bordeaux Simple Wine News